Secourir un nourrisson qui s’étouffe

Sommaire

Un nourrisson peut s’étouffer avec un aliment, mais aussi avec de petits objets, un jouet, une pièce de monnaie, etc. S’il tousse quelques instants, ne faites rien, la toux est le meilleur moyen pour évacuer l’objet coincé.

En revanche, s’il a de violentes quintes de toux et qu’il devient rouge, il faut agir rapidement, car cela signifie que ses voies respiratoires sont bloquées. Si vous êtes plusieurs, appelez immédiatement le SAMU (15) ou les pompiers (18). Cela permettra une arrivée plus rapide des secours en cas d’échec des méthodes suivantes.

Voici comment secourir un nourrisson qui s’étouffe en attendant les secours.

1. Méthode 1 : la manoeuvre Mofenson

Pour pratiquer la manœuvre de Mofenson sur un nourrisson qui s’étouffe :

  • Asseyez-vous sur une chaise et couchez l’enfant sur votre bras. Le nourrisson doit être couché sur le ventre, pieds vers vous, et sa tête doit être plus basse que son corps.
  • Faites bien attention à lui soutenir la tête, mais sans appuyer sur son cou.
  • Avec la paume de la main, donnez 5 claques dans le dos du nourrisson, bien entre les omoplates.
  • Vérifiez si le corps étranger est sorti : ouvrez la bouche de votre enfant et retirez délicatement l’objet. Faites extrêmement attention à ne pas enfoncer à nouveau l’objet dans la gorge de l’enfant.

Si cette tactique fonctionne, consultez tout de même rapidement un médecin pour vérifier que le nourrisson ne garde pas de séquelles.

2. Méthode 2 : la manœuvre de Heimlich

La manœuvre de Heimlich est utilisée pour secourir un adulte qui s’étouffe.

Consulter la fiche pratique

Cependant, elle peut être adaptée pour les nourrissons. Si votre enfant est toujours incapable de respirer après les 5 claques dans le dos :

  • Retournez-le sur le dos, toujours en équilibre sur votre avant-bras.
  • Tenez-le fermement, en maintenant sa tête basse.
  • Localisez le centre de la poitrine de l’enfant : imaginez une ligne entre les deux tétons, et descendez d’environ la largeur de doigt en dessous de cette ligne.
  • À cet endroit, avec l’index et le majeur, pratiquez cinq compressions en appuyant sur la poitrine, vers l'intérieur et le haut.
  • Entre chaque compression, vérifiez dans la bouche de l’enfant s’il a expulsé le corps étranger.

Si les cinq compressions ne fonctionnent pas, recommencez une série de cinq claques, puis à nouveau cinq compressions, etc.

Une fois que votre enfant va mieux, consultez tout de même un médecin le plus rapidement possible.

Si votre enfant perd connaissance, il faudra pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire (le « bouche-à-bouche »), en attendant l’arrivée des secours.

Bon à savoir : la loi n° 2020-840 du 3 juillet 2020 a créé le « statut de citoyen sauveteur ». Il concerne « quiconque porte assistance de manière bénévole à une personne en situation apparente de péril grave et imminent » (article L. 721-1 du Code de la sécurité intérieure). Le statut de collaborateur occasionnel du service public lui permet d’être exonéré de toute responsabilité civile lorsqu'il résulte un préjudice du fait de son intervention (sauf en cas de faute lourde ou intentionnelle de sa part).

Ces pros peuvent vous aider