Plaie

Sommaire

Prévenez les secours en cas de plaie grave : téléphonez au 15 (SAMU), au 18 (pompiers), au 112 pour les urgences européennes ou au 114 (numéro d’appel d’urgence pour les sourds et malentendants, accessible par SMS, fax, l’application « Urgence 114 » ou le site internet www.urgence114.fr).

Une plaie peut être superficielle ou profonde et aller jusqu'à l'hémorragie.

Que faire selon le type de plaie ?

Plaie : différents critères de gravité

Il faut distinguer les plaies simples et les plaies profondes (plus graves) :

L'aspect, la profondeur, l'apparence sont également des critères d'appréciation.

En fonction de la plaie, la conduite à tenir sera différente.

À faire en cas de plaie simple : nettoyer et désinfecter

 

 

Devant une plaie simple :

  • nettoyez-la avec de l'eau et du savon et séchez-la bien ;
  • désinfectez la plaie (utilisez pour cela un produit antiseptique et des compresses stériles) ;
  • recouvrez la plaie avec un pansement.

Assurez-vous également que la personne est vaccinée contre le tétanos ou bien qu'elle est à jour dans ses rappels : si ce n'est pas le cas, emmenez-la voir un médecin ou à l'hôpital.

Surveillez ensuite l'évolution de la plaie : si des rougeurs ou suintements apparaissent, consultez un médecin (possibilité d'infection de la plaie).

Devant une plaie plus grave : les urgences

S'il s'agit d'une plaie importante :

  • protégez la plaie avec un tissu propre ;
  • faites un pansement compressif, si les saignements importants ;
  • conduisez la personne à l'hôpital.

Si la plaie se situe au visage, sur le torse, ou que la victime ne peut pas bouger, ou qu'il y a une hémorragie, appelez les secours :

  • téléphonez au SAMU (15) ou composez le 112 (urgences européennes) ou le 114 (numéro d’appel d’urgence pour les sourds et malentendants) ;
  • vérifiez l'état de conscience de la victime ;
  • restez auprès d'elle jusqu'à l'arrivée des secours.

Bon à savoir : la loi n° 2020-840 du 3 juillet 2020 a créé le statut de citoyen sauveteur. Il concerne « quiconque porte assistance de manière bénévole à une personne en situation apparente de péril grave et imminent » (article L. 721-1 du Code de la sécurité intérieure). Ce statut de collaborateur occasionnel du service public permet au citoyen sauveteur d’être exonéré de toute responsabilité civile lorsqu'il résulte un préjudice du fait de son intervention (sauf en cas de faute lourde ou intentionnelle de sa part).

Lire l'article

Ces pros peuvent vous aider