Soigner des piqûres d'acariens

Sommaire

Vous avez des rougeurs qui vous démangent ? Vous souffrez peut-être de piqûres d'acariens.

En effet, ces animaux sont partout : tapis, matelas, literie, etc. Les morsures d’acariens tels que les punaises, les tiques ou les insectes parasites provoquent des réactions allergiques ou très douloureuses.

Quels sont les symptômes de ces piqûres ? Comment s’en débarrasser ? Voici les méthodes pour soigner des piqûres d'acariens.

Zoom sur les acariens

Les acariens de la maison, de minuscules insectes

  • Les acariens sont de minuscules arachnides, une classe d'insectes à laquelle appartiennent aussi les araignées ;
  • Vous ne les verrez pas, car ils mesurent de 0,1 à 0,5 mm ;
  • Ils sont présents dans les poussières de la maison : tapis, rideaux, matelas, moquettes, literie, peluches ;
  • Ils se nourrissent de squames (pellicules épidermiques) ;
  • Ils affectionnent la chaleur et l'humidité ;
  • Leurs déjections entraînent des allergies chez les personnes sensibles.

Symptômes des piqûres d'acariens

  • rougeur cutanée ;
  • boutons ;
  • démangeaisons.

Comment lutter contre les acariens

Dans le cas de piqûres, vous devez bien évidemment restreindre le nombre d'acariens. Quelques conseils simples peuvent vous permettre de leur faire la chasse :

  • Enlevez la poussière et passez l'aspirateur aussi souvent que possible ;
  • Aérez votre chambre tous les jours, été comme hiver ;
  • Renouvelez fréquemment vos matelas, oreillers et édredons pour protéger votre lit ;
  • Lavez vos draps à 95 °C ;
  • Maintenez votre chambre à une température ne dépassant pas 20 °C ;
  • Enlevez les tapis ;
  • Privilégiez le parquet plutôt que la moquette ;
  • Évitez au maximum les peluches.

Bon à savoir : L’aoûtat est une sorte d’acarien à la piqûre douloureuse. Les aoûtats piquent de préférence dans les plis du corps (coudes, genoux, poignets,…) et où les vêtements sont serrés. Prendre un antihistaminique permet de soulager les démangeaisons provoquées par la piqûre d’aoûtat.

Méthode 1 : utilisez un traitement médicamenteux

Appliquez une crème à la cortisone

Une crème à l'hydrocortisone ou à base d'isothipendyl peut vous aider à calmer les démangeaisons cutanées.

Appliquez cette crème 3 fois par jour après avoir lavé et séché votre peau.

Associez-y un antihistaminique en cas de fortes démangeaisons

Si les démangeaisons sur la peau sont intenses et que la crème ne les calme pas assez, vous pouvez y associer un antihistaminique par voie orale (loratadine, cétirizine).

Prenez un comprimé le soir (car l'antihistaminique peut entraîner des effets de somnolence).

Dans tous les cas, votre pharmacien saura vous conseiller sur les médicaments à prendre.

Méthode 2 : utilisez les plantes

L'aloe vera

  • L'aloe vera est une plante dont les feuilles renferment un gel riche en sucre, vitamines et minéraux.
  • Ce gel est hydratant, cicatrisant et réparateur cutané.

Appliquez-le 3 à 4 fois par jour sur les zones atteintes de la peau.

Le plantain

  • Les feuilles de plantain sont concentrées en vitamines, ce qui en fait un allié de la peau.
  • Le plantain possède des composants anti-inflammatoires et antiallergiques.

Vous en trouverez facilement dans votre jardin. Utilisez-le en friction : frottez et massez les piqûres avec des feuilles fraîches. Attendez plusieurs heures avant de rincer.

La camomille

  • Mettez 20 g de fleurs de camomille séchées dans une casserole remplie d'eau ;
  • Faites chauffer jusqu'à ébullition ;
  • Laissez refroidir puis filtrez ;
  • Humidifiez une compresse avec ce liquide et appliquez-la au niveau de vos démangeaisons pendant un quart d'heure.

Méthode 3 : faites des bains d'avoine

L'avoine est un excellent remède contre les démangeaisons cutanées car elle est riche en éléments anti-inflammatoire et antiprurigineux. Faites des bains d'avoine :

  • Munissez-vous de flocons d'avoine (vous pouvez les acheter en pharmacie).
  • Mettez environ 200 g de flocons dans un tissu que vous nouez ou dans une chaussette.
  • Faites-les bouillir dans 1 litre d'eau.
  • Pressez le tissu bouilli.
  • Versez l'eau que vous avez extraite dans l'eau de votre bain.

Méthode 4 : utilisez le bicarbonate de sodium et le vinaigre blanc

  • Préparez un flacon de vinaigre blanc.
  • Ajoutez 2 à 3 cuillerées à café de bicarbonate de sodium.
  • Tamponnez cette lotion sur les piqûres.

Important : essayez d'appliquer cette lotion au plus vite, elle en sera d'autant plus efficace.

Méthode 5 : utilisez les huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent être utiles contre les piqûres d'acariens.

L'huile essentielle de camomille allemande

  • Mélangez de préférence 2 gouttes d'huile essentielle de camomille allemande à une huile végétale type huile d'amande douce.
  • Appliquez en massant sur les zones qui vous démangent.

L'huile essentielle de menthe poivrée

La menthe poivrée a un effet antalgique.

  • Mettez 2 à 3 gouttes de cette huile essentielle dans une huile végétale (huile d'amande douce).
  • Appliquez sur les démangeaisons.

Important : les huiles essentielles sont contre-indiqués chez l'enfant de moins de 12 ans, chez la femme enceinte et qui allaite. Demandez toujours conseil à votre pharmacien avant d'utiliser une huile essentielle.

Conseils généraux pour éviter les démangeaisons

  • Restez au frais : les démangeaisons s'accentuent avec la chaleur et pourraient aggraver toute réaction allergique.
    • Évitez l'eau chaude.
    • Évitez le soleil.
    • Évitez les exercices d'échauffement.
  • Évitez les vêtements en fibres synthétiques ou en laine.
    • Portez des vêtements aérés.
    • Portez des vêtements en coton.
  • Si vos plaques rouges ou les boutons ne disparaissent pas malgré l’application de ces recommandations, rendez-vous en pharmacie pour demander l’avis du spécialiste. Il pourra vous indiquer un traitement à appliquer sur la zone atteinte pour que vous soyez soulagé.

 

Acarien dans la maison : un danger pour votre santé 

Les acariens représentent la deuxième cause d’allergie après la poussière et le pollen. Hormis leurs morsures qui sont très désagréables, ils provoquent des réactions allergiques dues à l’inhalation de leurs déjections.

En effet, lorsqu’un acarien meurt, ses déjections se décomposent et se transforment en une poussière nocive pour les muqueuses du nez et les bronches pulmonaires. Une fois que cette poussière est inhalée, elle cause des problèmes de santé, dont des allergies de natures diverses qui exigent des traitements médicamenteux.

Les réactions allergiques liées à la présence des acariens dans la maison peuvent être respiratoires. Elles se traduisent généralement par des crises d’asthme, des rhinites, des bronchites, des éternuements, un nez qui coule, la gorge irritée, etc.

Tous les symptômes d’une réaction allergique liée à la présence de ces animaux nuisibles sont semblables à ceux d’une grippe. Il est donc conseillé de consulter un professionnel de santé lorsque ces signes apparaissent.

Hormis les allergies cutanées et pulmonaires, la présence de ces animaux et de leurs larves dans votre logement affecte aussi vos yeux. Chez les sujets sensibles, le contact avec un acarien peut provoquer des conjonctivites allergiques.

Débarrassez-vous totalement de ces bêtes nuisibles

Pour éloigner définitivement ces parasites, évitez l’humidité et la chaleur dans le logement. Ils aiment se nicher dans les endroits chauds et humides. Équipez-vous donc d’un déshumidificateur si votre environnement est souvent humide et optimisez l’isolation globale du domicile.

Par ailleurs, lavez régulièrement – chaque trimestre - vos couettes, oreillers et couvertures avec des produits anti-acariens, afin de protéger au mieux votre lit. Respectez une température de 40 à 60°C afin de les éliminer entièrement.

Pour finir, n’hésitez pas à faire appel à une entreprise spécialisée pour l’éradication complète de ces bêtes dans votre logement. Ces professionnels possèdent le matériel adéquat pour vous débarrasser efficacement de ces parasites.

En conclusion

  • Les acariens (dont font partie les aoûtats) sont de minuscules arachnides invisibles à l'œil nu, qui se nichent dans les poussières de la maison (tapis, lit, moquette etc.)
  • Leur morsure est désagréable et leurs déjections provoquent des allergies.
  • Plusieurs traitements existent pour calmer les symptômes provoqués par l’allergie aux acariens, et des méthodes simples permettent de prévenir leur prolifération dans votre logement.

Ces pros peuvent vous aider