Premiers soins

Sommaire

Une fois les premiers soins apportés à la victime, appelez les secours au plus vite.

Les évanouissements, blessures, malaises ou autres incidents sont fréquents dans la vie quotidienne. La maîtrise des premiers secours permet de réagir dans certaines situations.

Bon à savoir : la loi n° 2020-840 du 3 juillet 2020 a créé le statut de citoyen sauveteur. Il concerne « quiconque porte assistance de manière bénévole à une personne en situation apparente de péril grave et imminent » (article L. 721-1 du Code de la sécurité intérieure). Ce statut de collaborateur occasionnel du service public permet au citoyen sauveteur d’être exonéré de toute responsabilité civile lorsqu'il résulte un préjudice du fait de son intervention (sauf en cas de faute lourde ou intentionnelle de sa part).

Premiers soins : les gestes de base

Les premiers secours consistent à prendre en charge les victimes, en fonction de leur état de gravité, afin de maintenir l'état de santé ou diriger vers les secours.

Ces gestes techniques, pour la plupart, sont enseignés lors de formations dispensées par des organismes sanitaires comme la Croix-Rouge française ou la Protection civile :

Les personnes n'ayant pas reçu de formation doivent éviter d'utiliser ces techniques si elles ne sont pas maîtrisées. En revanche, tout le monde peut soigner une plaie en la nettoyant, la désinfectant et en faisant un pansement.

En France, moins de 20 % de la population est formée aux premiers secours, contre 80 % au Danemark et 95 % en Norvège.

  • Pour répondre à cette problématique et former davantage de Français, un arrêté du 30 juin 2017 (modifié par arrêté du 17 juillet 2019) a institué une sensibilisation aux « gestes qui sauvent » (GQS) par les services d'incendie et de secours, ainsi que par certaines associations agréées et par les organismes habilités à la formation aux premiers secours. Cette sensibilisation, qui donne lieu à la délivrance d'une attestation, est dispensée en présentiel, sur une durée de deux heures.
  • Par ailleurs, les auto-écoles ont l'obligation, depuis le 1er janvier 2018, de former leurs élèves aux gestes de premiers secours. Leurs connaissances à ce sujet sont évaluées lors de l'examen du permis de conduire.
  • De même, la loi n°2020-840 du 3 juillet 2020 prévoit une sensibilisation aux premiers secours des élèves dans le cadre de la scolarité obligatoire, des salariés, ainsi que des arbitres et des juges sportifs. 
  • Enfin, depuis le 21 avril 2021, les salariés peuvent bénéficier, avant leur départ volontaire à la retraite, d'une sensibilisation à la lutte contre l'arrêt cardiaque et aux GQS. Cette sensibilisation se déroule pendant l'horaire normal de travail (article D. 1237-2-2 du Code du travail).

Des situations variables

S'il est vrai que certaines connaissances de base sont nécessaires à la pratique des premiers soins, un apprentissage plus approfondi s'avère indispensable. Le secouriste doit en effet adapter sa conduite en fonction de la situation dans laquelle se trouve la victime.

La prise en charge diffère, selon que la victime :

En cas d'incident : protéger, alerter, secourir

Les principes des premiers soins restent les mêmes pour chaque cas de figure :

  • protéger les lieux de l'accident :
    • signaler l'accident en amont et en aval (par des panneaux) ;
    • supprimer les risques (couper le gaz, l'électricité) ;
    • en cas de danger imminent, éviter de s'approcher et empêcher l'accès sur les lieux ;
  • alerter :
    • donner l'alerte ou le faire faire par une autre personne ;
    • appeler le 15 pour le SAMU (Service d'aide médicale urgente) pour les urgences médicales, le 18 (pompiers) pour les urgences secours, le 112 (numéro d'urgences européennes), le 114 (numéro d’appel d’urgence pour les sourds et malentendants, accessible par SMS, fax, l’application « Urgence 114 » ou le site internet www.urgence114.fr) ;
  • secourir la/les victime(s) :
    • pour cela, quelques principes de base : vérifier la présence du pouls et si la personne respire ;
    • pratiquer les gestes de secourisme, en fonction de la situation et s'ils sont maîtrisés.

Aussi dans la rubrique :

Principe et bases du secourisme

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider