Leucocyturie

Sommaire

Une présence excessive de globules blancs dans les urines est anormale et il est important d'en trouver la raison, afin de pouvoir maîtriser la situation rapidement.

Méthodes d'analyses et causes possibles, faisons le point !

Leucocyturie : définition

La leucocyturie correspond à la présence de globules blancs, également appelés leucocytes, dans les urines. S'il est normal d'en trouver quelques-uns, leur présence en nombre élevé est un indicateur évoquant certaines pathologies. Le seuil est fixé à 10 000 leucocytes par millilitre d'urine.

La présence de cellules appartenant au système immunitaire au sein des urines traduit le plus souvent l'existence d'une infection urinaire contre laquelle l'organisme tente de lutter. D'autres symptômes se manifestent alors : brûlures au moment de la miction, envies fréquentes, impression de ne pas parvenir à vider complètement sa vessie...

Diagnostic

Différents examens peuvent mettre en évidence une leucocyturie :

  • l'utilisation d'une bandelette urinaire, qui donne un résultat rapidement, de bonne fiabilité ;
  • l'ECBU (Examen CytoBactériologique des Urines), où l'échantillon d'urine est analysé en laboratoire : les résultats sont plus précis mais il faut attendre plusieurs heures avant d'en disposer.

Lorsqu'une leucocyturie est mise en évidence, une recherche complémentaire est menée pour identifier l'agent infectieux responsable et sa sensibilité aux antibiotiques, afin de déterminer le médicament le plus adapté pour enrayer son développement. Le germe le plus souvent incriminé est Escherichia coli.

Bon à savoir : une méthode encore plus précise peut être utilisée pour détecter une leucocyturie, la numération d'Addis : elle permet de compter le nombre de globules blancs évacués avec les urines pendant un laps de temps particulier (3 heures généralement). Les résultats sont considérés comme pathologiques si le débit dépasse les 10 000 cellules par minute.

Cas particulier

Une leucocyturie est qualifiée d'isolée et aseptique lorsqu'elle n'est pas accompagnée de la présence d'autres marqueurs inhabituels dans les urines : agents infectieux, sang, protéines...

Elle peut avoir différentes origines, comme :

  • une infection urinaire en cours de guérison ;
  • chez la femme, une contamination par des pertes provenant du vagin ;
  • une infection par un germe atypique (une levure, le bacille de tuberculose, certaines bactéries qui demandent un mode d'identification spécifique) ;
  • chez l'homme, une prostatite aiguë ;
  • la présence d'un calcul urinaire ;
  • l'existence d'une tumeur au niveau de l'appareil urinaire ;
  • une cystite ;
  • une maladie inflammatoire du rein, la néphrite interstitielle...

Bon à savoir : chez les patients portant une sonde urinaire sur une longue période, une leucocyturie élevée n'est pas considérée comme anormale.

Traitement de la leucocyturie

Le traitement est variable en fonction de la cause responsable de cette élévation du niveau des globules blancs. Lorsqu'elle est infectieuse et d'origine bactérienne, un traitement antibiotique est proposé au patient.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider